Holzbau Weger AG

La valorisation du patrimoine
Ulrich Weger, Münster

&feature=youtu.be


« Pour la vallée de Conches, l’application de la loi Weber va certainement entraîner des changements dans le bâti. Menuisier-charpentier titulaire de la maîtrise fédérale, Ulrich Weger jette un regard confiant vers l’avenir : je pense plutôt qu’elle représente une chance pour notre tourisme et notre hôtellerie, une chance de profiler encore plus notre fabuleux patrimoine bâti au cœur des visiteurs. Les circonstances permettront également le renforcement de l’activité de mon entreprise. Nous serons forcés de mieux utiliser et valoriser l’existant ; or, c’est déjà ce que nous faisons depuis plus de quinze ans. » Bien qu’inquiet au sujet du proche devenir de la branche dans sa vallée, l’entrepreneur se dit confiant à long terme: « le projet de loi mentionne des possibilités de revente pour les bâtiments agricoles rénovés dans les règles de l’art, ce que nous avons toujours fait. Nous n’avons d’ailleurs presque pas essuyé d’oppositions à nos projets de rénovation de la part de la Fondation Weber. Les communes de Münster et de Geschinen se sont avérées visionnaires à mes yeux. Tous les bâtiments sont répertoriés à l’inventaire fédéral des sites construits d’importance nationale. Geschinen y est évalué de la plus grande importance, de même que Münster où les autorités communales, les entrepreneurs et artisans locaux ont élaboré un stricte règlement des constructions. Ils sont même allés au-delà des normes cantonales, pour le plaisir notamment de Patrimoine Suisse. » Le résultat de cette politique restrictive, mais valorisante, parle de lui-même. En amont de Niederwald, les villages de la vallée de Conches rivalisent tous par la beauté et l’authenticité de leurs étables, granges, greniers et maisons d’habitation, conservés ou rénovés dans le respect de l’architecture traditionnelle en bois. En déambulant dans les ruelles étroites où semblent bien vivre les Gommer, les habitants de Gluringen, Reckingen, Münster, Geschinen ou Ulrichen, on pourrait presque se croire au temps des Walser.

Le potentiel du tourisme doux lié au patrimoine bâti
« L’architecture fonctionnelle de l’espace alpin, en particulier celle des Walser, a rayonné dans toutes les Alpes, notamment à partir de la vallée de Conches, constate Heinz Julen, artiste designer, architecte et hôtelier zermattois. On retrouve cette forme d’habitat dans toute son expression originelle dans cette vallée, parce qu’elle ne s’est que peu développée économiquement. Conches héberge une unité à couper le souffle entre le caractère des localités et le paysage. » Ce résultat flatte la fierté d’Ulrich Weger : « Nous avons très bien conservé l’expression de ces bâtiments, en effet. Un résultat fondamental pour les villages et pour la région ainsi que pour nous, entrepreneurs qui y œuvrons toute l’année. » « Une certaine architecture attire un certain public, renchérit Heinz Julen.

Suite du texte dans le livre "Valais Passions"